TwitterSuivez-nous sur Twitter !

Chez Nintendo et Logitech, on surveille de près le domaine de la réalité virtuelle

« 2016, année de la démocratisation de la réalité virtuelle », cette phrase n’est plus qu’une simple annonce, de plus en plus de constructeurs l’ont bien compris et s’y intéressent de très près. Dernièrement, ce sont les géants Logitech et Nintendo qui ont avoué regarder de près l’évolution de ce nouveau marché, afin de peut-être en faire partie d’une manière ou d’une autre :

Du côté du constructeur suisse d’accessoires informatiques Logitech, Bracken Darrel, le CEO de la société a déclaré qu’il était prêt à optimiser l’expérience de la réalité virtuelle grâce à des accessoires comme la souris et le clavier ont optimisé l’utilisation du PC.

nintendo-logitech-1

Mais il a précisé que, pour le moment, Logitech est dans l’attente et l’observation de l’évolution du marché de la réalité virtuelle. Darrel préfère s’investir sur le tard, mais avec des solutions bien pensées, plutôt que d’y sauter à pieds joints sans réfléchir au risque de prendre le mauvais angle d’attaque.

L’autre grand acteur de la sphère tech et vidéoludique qui ne semble pas désintéressé par la VR est Nintendo. Sans changer ses plans de sortie de consoles pour les prochaines années, le constructeur japonais a tout de même avoué suivre le marché de près.

nintendo-logitech-3

Comme d’habitude, avec Nintendo, les secrets sont grès bien gardés, donc aucune information supplémentaire n’a été donnée.

Ce que l’on sait, c’est que la prochaine console du fabricant, la NX, sortirait cette année pour prendre la succession de la Wii U, mais ne devrait pas inclure de quelconques casque ou autre accessoire de réalité virtuelle, en tout cas, dans un premier temps.

Ce qui est sûr, c’est que l’année 2016 s’annonce comme une année charnière pour la réalité virtuelle, avec la sortie auprès du grand public des différentes solutions de casques et de lunettes et l’arrivée des premiers grands jeux.

Via, via

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *