TwitterSuivez-nous sur Twitter !

Le casque de réalité virtuelle autonome de Google se dévoile

Comme annoncé hier avant la conférence Google I/O, le géant de Mountain View a bel et bien levé le voile lors de sa présentation sur un nouveau casque de réalité virtuelle actuellement en préparation. Il s’agit du résultat d’une collaboration avec Lenovo, pour la création d’une solution totalement autonome et dotée de la technologie WorldSense. Celle-ci permet d’améliorer l’immersion de l’utilisateur dans le monde virtuel, à la manière de ce que proposent les HTC Vive et Oculus Rift. Ce nouveau casque a bien entendu également l’avantage de ne disposer d’aucun fil pouvant gêner l’expérience :

Il est en effet indépendant de toute machine tierce, tout est intégré au casque lui-même, d’après les premières maigres informations données par Google via notamment deux vidéos de présentation.

Ce nouveau casque Daydream conçu par Google et Lenovo ne demande donc pas l’insertion d’un smartphone pour en faire l’écran, ni la connexion à un ordinateur ou une console.

Il pourrait ressembler à un casque de VR tout à fait classique, selon les premiers visuels schématiques diffusés par les développeurs.

Et l’un des autres atouts majeurs, hormis son indépendance et l’absence de câbles de liaison qui en découle, est l’intégration d’une nouvelle technologie appelée WorldSense, qui permet à l’utilisateur de se mouvoir dans 6 degrés de liberté au lieu de 3 comme c’est le cas actuellement du côté de l’expérience Samsung Gear VR ou même du Daydream View.

Cela signifie que le joueur pourra grandement gagner en immersion avec un dynamisme beaucoup plus réel et la possibilité de bouger de manière plus naturelle : seront notamment pris en charge les mouvements vers le haut, le bas, l’avant, l’arrière, la gauche, la droite, ce qui va rendre possible des gestes rapides d’esquive et de sauts par exemple.

Peu d’informations ont cependant été données par le duo à l’oeuvre derrière cette nouveauté VR, si ce n’est une disponibilité annoncée pour la fin de l’année 2017. Sans forcément penser que cela pourrait concurrencer les solutions type HTC Vive, Oculus Rift ou bien même PS.VR, ce casque autonome pourrait  prendre un créneau intéressant dans le marché de la VR.

Via

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *